Rap, samples, nappes électroniques, rythmiques saturées. Et nos récits se recomposent, entre nos vertiges, nos haines et leurs miradors. Balafrer leurs mots. Qu’ils deviennent nos insultes. Dessiner nos cartes, de leurs cales à nos crânes. Jusqu’aux régions de nous-mêmes.